février 2015

Les connexions dangereuses

Catégorie : Anna Erelle, Récit‎, Rencontre, Robert Laffont

D’elle, on connaît son pseudonyme, Anna Erelle donc, et son image masquée (on n’ose dire voilée) lors de rares apparitions publiques. Silhouette fluette, longue chevelure brune, la jeune femme qui a enquêté sur les réseaux de recrutement de l’État islamique vit désormais sous la menace d’une fatwa. On ne leurre pas impunément un chef français de Daech.

Sous les habits noirs du polar

Catégorie : Björn Larsson, Poche, Nouveautés

Lorsque l'écrivain suédois Björn Larsson détourne les codes du polar, cela donne un roman réjouissant.

Russell Banks, la force tranquille

Catégorie : Actes Sud, Recueil‎, Russell Banks, Nouveautés

Parfois le plaisir de retrouver certains écrivains s’émousse. On cherche en vain l’étincelle des premières rencontres, le miracle d’une oeuvre dans la force de sa croissance.

Philippe Besson : « James Dean reste énigmatique »

Catégorie : Philippe Besson, Rencontre, Roman‎

Rencontre autour de James Dean avec Philippe Besson qui publie « Vivre vite » (Julliard), roman polyphonique inspiré par la vie de l'enfant terrible du cinéma américain.

Dans quel film avez-vous découvert James Dean ?

Les idées folles de Sylvain Tesson

Catégorie : Récit‎, Sylvain Tesson, Nouveautés

On aime Sylvain Tesson pour ses audaces et son panache qui le portent vers des aventures qu’on ne frôlerait même pas en rêve. Attrait des infinis en guise de boussole, il traverse l’Anatolie, le désert de Gobi ou le Tibet, vit six mois de solitude dans une cabane aux fins fonds de la Sibérie.

Un roman au point de Hongrie

Catégorie : Alice Zeniter, Poche, Nouveautés

Prix du Livre Inter "Sombre dimanche" d'Alice Zeniter raconte la Hongrie contemporaine à travers une famille un peu foutraque. Mélancolie et fantaisie escortent des personnages bancals saisis par une écriture très visieulle.

Les enfants du rock façon Despentes

Catégorie : Grasset, Roman‎, Virginie Despentes, Nouveautés

"La vie se joue souvent en deux manches : dans un premier temps elle t’endort en te faisant croire que tu gères, et sur la deuxième partie, quand elle te voit détendu et désarmé, elle repasse les plats et te défonce ».

Luc Dardenne : « La résistance à la barbarie rend optimiste »

Catégorie : Luc Dardenne, Récit‎, Rencontre, Seuil

Avant les César où "Deux jours, une nuit" est nommé deux fois, une rencontre à Bruxelles avec le cinéaste Luc Dardenne. Il parle d’un cinéma fraternel, de Marion Cotillard et de solidarité.

Didier Decoin: « Casque d’Or n’était pas belle »

Catégorie : Didier Decoin, Plon, Rencontre

Dans la malle sanglante des faits divers, Didier Decoin puise des histoires criminelles délectables.  L'un des meilleurs volumes de la collection des Dictionnaire amoureux.
D’où vient votre goût pour les faits divers ?

Un western taillé dans la glace

Catégorie : James Scott, Polar, Seuil, Nouveautés

A l’hiver 1897, au nord des Etats-Unis, trois hommes surgissent dans une ferme isolée noyée par la neige. Ils abattent les occupants, Jora, le père, et quatre enfants: Emma, Mary, Amos et Jesse. Caleb, 12 ans, caché dans le fenil, échappe à cette virée meurtrière. Le gosse terrorisé a vu les tueurs accomplir leur besogne puis repartir.