L'appel de Portobello Road

Catégorie : Jérôme Attal, Robert Laffont, Roman‎, Nouveautés

Ethan compositeur bohème dont l’oeuvre connue se limite au jingle d’un programme météo, reçoit une nuit un appel téléphonique de ses parents disparus deux ans plus tôt. « Dis à ta soeur qu’elle nous manque tous les jours » conclut sa mère, ajoutant un mystère de plus puisqu’Ethan a toujours été fils unique. 

Le road-trip déraisonnable à la recherche d’une fille inspectrice en porcelaines anglaises peut commencer, avec pour tout viatique une tartelette aux pommes Poilâne dans une poche, quelques tubes des Beatles, une Triumph Spitfire jaune de 1975 et l’espoir de rencontrer l’amour.  Si possible avec une lectrice car c’est bien connu, « les filles qui ne lisent pas tournent mal ». Bienvenue dans l’univers décalé de l’écrivain dont les fables légères et joyeuses flirtent avec le surréalisme. Pas étonnant qu’Ethan mène l’aventure jusqu’en Belgique. Un peu de pop anglaise, beaucoup de fantaisie et quelques rencontres énigmatiques donnent à cette fable un goût acidulé.

De livres en livres, les personnages de Jérôme Attal évoquent la poésie inattendue de ces herbes têtues qui forent le bitume des trottoirs. Sous leur modestie, ils enchantent le quotidien.

« L’appel de Portobello Road » de Jérôme Attal. Robert Laffont. 160 pages. 17 €.