Philippe Besson

L’amour qui ose dire son nom

Catégorie : Julliard, Philippe Besson, Roman‎, Nouveautés

Il en parle comme d’une blessure douloureuse et ineffaçable. Dans « Arrête avec tes mensonges » Philippe Besson aborde pour la première fois aux rivages intimes de l’autofiction.

Aux origines du mal

Catégorie : Essai‎, Philippe Besson, Nouveautés

Parce que les années de sa jeunesse « ont été sacrifiées sur l’autel de la terreur, du doute et du soupçon », parce que « chaque absence est une béance », Philippe Besson revient sur l’élan joyeux des années 80 stoppé net par l’apparition du sida. Qui a été le patient zéro, le premier homme à transmettre l’épidémie?

Philippe Besson: "Le Salon du Livre fait un bien fou"

Catégorie : Julliard, Philippe Besson, Rencontre, Roman‎

Le Salon du livre de Paris ouvre cette semaine. Vous êtes un fidèle : par obligation ou par plaisir ?

La ballade de Jimmy

Catégorie : 10/18, Philippe Besson, Poche, Nouveautés

En des temps où l’admiration n’est plus guère en usage, Philippe Besson adresse de loin en loin des signes de connivence aux garçons incandescents qui traversent leur siècle comme des comètes. Après Rimbaud dans « Les jours fragiles » ou Radiguet passager du « Retour parmi les hommes », James Dean habite chaque page de « Vivre vite ».

Philippe Besson: L'âme de fond

Catégorie : Julliard, Philippe Besson, Roman‎, Nouveautés

Des rencontres fortuites, Philippe Besson fait son miel. Explorateur des chemins incertains qui conduisent deux personnes étrangères l’une à l’autre vers des connivences inattendues, il garde l’accidentel en guise de boussole, dévie les trajectoires en expert des chaos intimes.

Philippe Besson : « James Dean reste énigmatique »

Catégorie : Philippe Besson, Rencontre, Roman‎

Rencontre autour de James Dean avec Philippe Besson qui publie « Vivre vite » (Julliard), roman polyphonique inspiré par la vie de l'enfant terrible du cinéma américain.

Dans quel film avez-vous découvert James Dean ?

La ballade de Jimmy

Catégorie : Julliard, Philippe Besson, Roman‎, Nouveautés

En des temps où l’admiration n’est plus guère en usage, Philippe Besson adresse de loin en loin des signes de connivence aux garçons incandescents qui traversent leur siècle comme des comètes. Après Rimbaud dans « Les Jours fragiles » ou Radiguet passager du « Retour parmi les hommes », James Dean habite chaque page de « Vivre vite ».

Un peu de soleil dans l’eau froide

Catégorie : 10/18, Philippe Besson, Poche, Nouveautés

Un été. Une maison en bord de mer. Un jeune homme un peu gauche à la présence contrainte. Le garçon désinvolte ne désirait ni vacances dans cette maison où sa mère s’est donné la mort deux années auparavant, ni cohabitation avec un père péremptoire, séducteur, auquel il reproche le suicide de sa mère.

Les jours s’annoncent serrés dans une relation père-fils trop étriquée pour autoriser la souplesse des échanges.

Un peu de soleil dans l'eau froide

Catégorie : Julliard, Philippe Besson, Roman‎, Nouveautés

Un été. Une maison en bord de mer. Un jeune homme un peu gauche à la présence contrainte. Le garçon boudeur ne désirait ni vacances dans cette maison où sa mère s’est donné la mort deux années auparavant, ni cohabitation avec un père péremptoire, séducteur, auquel il reproche le suicide de sa mère.